image pour impression
Samedi 23 Juin 2018

Mot clé souvent utilisé :
patrimoine

Mot clé :
deuxième

Mot clé :
population

Mot clé très utilisé :
marché public

Mot clé :
calendrier

Mot clé :
commissions

Mot clé moyennement utilisé :
truch

Mot clé moyennement utilisé :
manifestation

Mot clé peu utilisé :
médiathèque

Mot clé :
terroir

Mot clé :
alsh

Mot clé souvent utilisé :
plan

Mot clé :
seniors

Mot clé :
garderie

Mot clé souvent utilisé :
maison

Mot clé moyennement utilisé :
déchets

Mot clé peu utilisé :
ferme

Mot clé peu utilisé :
mediatheque

Mot clé souvent utilisé :
actu

Mot clé très utilisé :
m

Mot clé moyennement utilisé :
déchetterie

Mot clé peu utilisé :
déchet

Mot clé peu utilisé :
permanence

Mot clé :
vacances

Mot clé moyennement utilisé :
mairie
Woellenheim / Wellne

Woellenheim est situé en contrebas au nord de Willgottheim. La commune de Willgottheim - Woellenheim a été créée en 1972 lors de la fusion-association des deux localités dont les destins ont été, dans le passé, très différents. Woellenheim se trouve à 30 minutes de Strasbourg.

 

Au fil des époques…
Un nom étrange, connu sous la forme Uuolromodihaime et cité en l’an 739, pourrait être la première dénomination de l’actuel petit village de Woellenheim, qui fut, jusqu’à sa fusion avec Willgottheim, la plus petite commune du canton. 
Il n’est question de "Wellenheim" qu’à partir de 1301 dans un document qui mentionne la paroisse comme filiale de celle de Willgottheim. Le chapitre de la cathédrale de Strasbourg et le couvent de Graufthal y possèdent des biens à la fin du XVe siècle. Les Seigneurs de Lichtenberg y ont fait adopter la Réforme luthérienne en 1577 et Woellenheim fut rattaché à la paroisse protestante de Duntzenheim. La Contre-Réforme y mit fin en 1688 et la paroisse redevint filiale de celle de Willgottheim.

 

Église Saint-André
L’église, qui remplace une ancienne chapelle médiévale, a été construite en 1871 à l’initiative de trois familles du village, dont les fils sont rentrés sains et saufs de la guerre franco-prussienne de 1870.

 

Mairie et maisons à colombages
Une mairie minuscule est toujours installée dans l’ancienne maison du berger communal. Blotties contre la petite église, deux majestueuses fermes à colombage rappellent la vocation agricole de la localité. Avant la Révolution de 1789, elles appartenaient à l’abbaye de Grauthal. L’une, bel exemple des constructions du XVIIIe siècle, conserve un portail d’entrée, comportant une porte cochère pour les chariots, et une porte piétonne surmontée d’une niche sacrée où se trouvait jadis une statue de la Vierge. La vaste cour est fermée, sur trois côtés, par les bâtiments d’exploitation, selon la disposition traditionnelle. On y accède par un passage couvert, soutenu par des poteaux en bois.

 

Lavoir
Au bord de la route principale, un curieux bassin représente une rare survivance des installations publiques existant dans les villages avant la construction des réseaux d’eau potable. 
D’un côté, le lavoir servait à laver le linge et constituait, pour les lavandières du village, un lieu très convivial où s’échangeaient les nouvelles. De l’autre côté, alimenté par la même source, le bain aux chevaux, accessible par une inclinaison pavée, permettait aux paysans de laver leurs chevaux, le dimanche matin, et parfois de s’y baigner. La laiterie locale répondait à un autre besoin des agriculteurs. Elle permettait de stocker provisoirement et de refroidir le lait de leur élevage. Avec sa fermeture vers 1960 et la collecte du lait par camion-citerne, disparut aussi un lieu de rencontre et de discussion des éleveurs locaux qui s’y retrouvaient matin et soir.

Communauté de communes du Kochersberg et de l'Ackerland
Le Trèfle, 32 rue des Romains - 67370 Truchtersheim
Tél : 03 88 69 76 29 - Fax : 03 88 69 73 10
Nous contacter