image pour impression
Lundi 26 Septembre 2022

Mot clé :
commissions

Mot clé :
d

Mot clé peu utilisé :
permanence

Mot clé moyennement utilisé :
ferme

Mot clé :
alsh

Mot clé :
seniors

Mot clé :
calendrier

Mot clé peu utilisé :
population

Mot clé peu utilisé :
médiathèque

Mot clé peu utilisé :
mediatheque

Mot clé moyennement utilisé :
mairie

Mot clé peu utilisé :
manifestation

Mot clé souvent utilisé :
actu

Mot clé :
deuxième

Mot clé souvent utilisé :
maison

Mot clé souvent utilisé :
truch

Mot clé très utilisé :
marché public

Mot clé :
vacances

Mot clé moyennement utilisé :
déchets

Mot clé souvent utilisé :
patrimoine

Mot clé :
garderie

Mot clé moyennement utilisé :
déchetterie

Mot clé moyennement utilisé :
déchet

Mot clé :
terroir

Mot clé très utilisé :
plan
Vous êtes ici
Vous êtes ici :
» Accueil » Découvrir » Nos villages » Kienheim / Keane
Kienheim / Keane
Le Kienheim d'Hier

La commune de Kienheim est nichée au cœur du Kochersberg, entre les routes départementales 31 et 61, voisine des villages de Durningen, Gougenheim, Gimbrett et Reitwiller. 
Ce village peut être fier de son passé très ancien avec une première mention connue datant de 1182, sous l'appellation Cuonheim, dans un acte de donation entre les fondations Saint Thomas et Saint Marx à Strasbourg. 
Jusqu'aux environs de 1710, les habitants de Cuonheim étaient des censiers. À cette époque apparaît une famille Kapp issue de Berstett, première propriétaire foncière à Kienheim, les pierres tombales sont encore présentes au cimetière près de l'église. 
Avec son clocher trapu au chaînage d'angle en grès apparent, l'église de Kienheim est caractéristique de la région du Kochersberg. Construite au 18e siècle à la place d'une église médiévale, elle est dédiée à Saint Nicolas.
En 1977, le village de Kienheim comptait 203 habitants et s'étendait sur un ban de 324 hectares avec un vignoble sur 60 hectares. L'année suivante, un lotissement appelé Huneberg a vu le jour portant la population à 500 habitants. Un second lotissement appelé Pommeraie s'est rajouté en 2005. Le village comptait 560 habitants au dernier recensement de 2017.

 

028-Kienheim-Catherine Theulin BDÀ travers le village

Pour visiter le village, il suffit de suivre le cours du ruisseau Kolbsenbach qui le traverse de part et d'autre, et qui prend sa source près de l'école intercommunale Durningen-Kienheim, construite à la fin des années 1970. En face de l'école, un peu en amont, est installé un cimetière, réhabilité dans le cadre du programme zéro phyto avec un espace funéraire mais aussi un espace végétalisé adjacent comportant des arbres et arbustes et des massifs floraux. 

En 2012, grâce à la participation de 8 bénévoles animés par un paysagiste passionné, un jardin médiéval et une superbe roseraie ont vu le jour. Le village a aussi été primé au concours régional de fleurissement et a obtenu une 3e fleur. Mais, Kienheim a été impacté à plusieurs reprises par des coulées de boues, d'où le projet de réalisation d'un bassin de rétention par le SDEA, une opération qui fait partie d'un programme financé par la Communauté de communes Kochersberg Ackerland. 

Dans le domaine de l'eau, le SDEA a aussi réalisé, il y a trois ans, une station de traitement des eaux usées (STEU), longée par le Kolbsenbach qui se dirige vers Reitwiller. En face de ce nouvel ouvrage se trouve l'ancienne station d'une superficie d'un hectare, du type lagunage en raison de la pollution de la Souffel, ses deux bassins servant de bassins d'orage, nécessaires à la biodiversité.

Pour la petite enfance, la salle des associations, au cœur du village, est mise à disposition de notre communauté de communes, pour accueillir le périscolaire "Rose des Vents". Concernant les enfants, les adultes et les adolescents, des espaces de jeux, des cours de tennis et un parc de fitness sont mis à leur disposition à l'entrée nord du village de Kienheim, pour faire de l'exercice et se maintenir en forme. Depuis les hauteurs du village, et notamment à partir du lotissement Huneberg, par temps clair, on peut apercevoir la cathédrale de Strasbourg. 

 

 

Personnages célèbres

La famille Von Kunheim. Des documents d'archives du VIIe siècle mentionnent l'existence d'une famille noble dite "Von Kunheim" qui avait ce village en fief tout comme celui de Kuenheim à 15 km de Colmar. Alliée aux seigneurs de Berstett, cette famille s'est éteinte en Alsace dès le XVe siècle, mais des descendants ont été identifiés en Allemagne. L'ancêtre de cette branche, Daniel, chevalier von Kunheim, né en 1430, s'est illustré à la tête d'une troupe de mercenaires devant Marienburg en Prusse, lors de la guerre de Treize ans (1454-1466). Aujourd'hui, nous pouvons retrouver des "Von Kunheim" dans l'industrie allemande. 

Hans Kapp. Une pierre tombale érigée au sud du village, date de 1703 et porte l'inscription : 20 avril 1703, Hans Kapp fît ériger cette croix à la gloire de Dieu et à la mémoire de son fils Lorentz (un de ses 5 fils mort à la guerre). Originaire de Rumersheim, Hans Kapp, bourgeois et échevin, établi en 1664 dans le Kochersberg et plus spécialement à Kienheim, serait à l'origine de la reconstruction rurale de notre coin d'Alsace. En 1664, avec Hans Klein de Gougenheim, Michel Kuentz de Durningen, Lorentz Gingsz de Kienheim, il organise le parcellaire agricole et plus spécialement le vignoble "Geisberg".

 

montage photos kienheim 01Église Saint-Nicolas

L'église aux chaînages d'angles en grès apparent, avec son clocher trapu, fût construite au XVIIe siècle à la place d'un édifice médiéval, elle est dédiée à saint Nicolas, son bel orgue a été restauré dans les années 70 et son financement fut principalement fait par l'organisation de portes ouvertes ce qui était novateur pour l'époque. Une croix de mission, datant de 1784 et réutilisée en 1893 y est dressée. Ce calvaire a été dressé ici en mémoire du soldat Rudolf Reinbolt, incorporé de force dans l’armée allemande et mort en Russie en 1944. Cet enfant du pays était l’un des 130.000 "Malgré-Nous" alsaciens-lorrains.

 

Maisons alsaciennes

Quelques fermes anciennes et corps de ferme se trouvent non loin de l’église.


Char à banc pompe à incendie

Un char à banc ancien avec une pompe à incendie de la commune de Kienheim magnifiquement conservé et fleuri est visible en contrebas du mur du cimetière.

 




Sources : Cocoriko. Cahier trimestriel "Pays d'Alsace de la société d'Histoire de l'Archéologie de Saverne et Environs", le patrimoine des communes du Bas-Rhin éditions Flohic, www.kienheim.fr
Crédits photos : Catherine THEULIN – Contrast photography

Communauté de communes du Kochersberg et de l'Ackerland
Le Trèfle, 32 rue des Romains - 67370 Truchtersheim
Tél : 03 88 69 76 29 - Fax : 03 88 69 73 10
Nous contacter