image pour impression
Mardi 28 Mai 2024

Mot clé peu utilisé :
mediatheque

Mot clé souvent utilisé :
patrimoine

Mot clé :
seniors

Mot clé souvent utilisé :
actu

Mot clé moyennement utilisé :
mairie

Mot clé souvent utilisé :
truch

Mot clé moyennement utilisé :
déchet

Mot clé très utilisé :
marché public

Mot clé moyennement utilisé :
déchetterie

Mot clé :
commissions

Mot clé peu utilisé :
manifestation

Mot clé moyennement utilisé :
déchets

Mot clé peu utilisé :
d

Mot clé très utilisé :
plan

Mot clé :
calendrier

Mot clé peu utilisé :
permanence

Mot clé moyennement utilisé :
ferme

Mot clé :
garderie

Mot clé :
alsh

Mot clé souvent utilisé :
maison

Mot clé :
terroir

Mot clé peu utilisé :
médiathèque

Mot clé :
vacances

Mot clé :
population

Mot clé :
deuxième
Vous êtes ici
Vous êtes ici :
» Accueil » Découvrir » Nos villages » Furdenheim - Férne
Furdenheim - Férne

montage photos furdenheim 01

Furdenheim se situe au sud-ouest du Kochersberg-Ackerland et à environ 10 minutes de Strasbourg en voiture. Furdenheim est connu pour sa grande manifestation "Art & Lumière", fête d'été organisée chaque année. La vie associative du village est remarquablement dense. Le point d'orgue de ce "repaire" de bénévoles et la fête Art é Lumière organisée par l'association culturel, sports et loisirs. Elle fédère toutes les associations locales, les propriétaires de fermes, voisins et amis. Cet évènement incontournable de la programmation estivale alsacienne célèbre l'art sous diverses formes : expositions de rue "cathédrale des arts" rassemblement de peintres et sculpteurs de renommée internationale, show aquatique. Ce spectacle en plein air orchestré par Aquatic Show International, entreprise originaire de Furdenheim, fait rêver tous les ans quelques 10 000 spectateurs fascinés par la grâce des ballets aquatiques, émerveillés par les éclats pyrotechniques, charmée par la musique d'un orchestre symphonique. L'ACSL donne une dimension humaniste à la fête en reversant chaque année une importante partie des bénéfices à des organisations caritatives et associations philanthropiques : 96 000 € ont été versés depuis 1999. Furdenheim est également le plus sportif des villages. Basket, football, tennis et gymnastique totalisent quelques 480 licenciés… 

 

Au fil des époques…

La première mention de Furdenheim remonte à la fin du IXe siècle, quand Charles-le-Gros confirme à l'abbaye de Honau la possession de terres ensuite à diverses familles de la noblesse directe d'Empire. Le seigneur Franciscus Reisseissen fut le plus illustre des propriétaires du village. Il occupa le poste d'ammestre de Strasbourg à six reprises entre 1677 et 1707 et présidait à ce titre le Conseil des Treize. La guerre de Trente Ans puis les luttes incessantes entre l'Empire germanique et le Royaume de France ont fini par dévaster le village. Seules deux maisons construites en 1547 et 1550 ont traversé les âges et demeurent actuellement les plus anciennes maisons du Kochersberg. 

Furdenheim est situé sur l'ancienne Route Impériale 5 devenue RN4 en 1824. À ce titre, plusieurs souverains ont traversé le village. Plus récemment, le général Leclerc (1946), la flamme olympique (1968), le Tour de France (2005 et 2006) et Sébastien Loeb (2011) ont fait escale à Furdenheim. 

 

003-Furdenheim-Catherine Theulin-Contrast Photography BD
Église protestante Saint-Nicolas

L'église a été reconstruite en 1822 sur des fondations romanes datant du XVIIIe siècle. Le clocher fut rehaussé en 1871 pour que le son des cloches porte dans tout le village. L'orgue actuel installé en 1823 est l'œuvre des facteurs Stiehr et Mockers. Au fond de de l'église, subsiste l'épitaphe du seigneur Franciscus Reisseissen mort en 1710 et enterré à Furdenheim. En 1680, il avait obtenu le privilège de pouvoir mettre son village de Furdenheim (ainsi que Handschuheim et Ittenheim) sous la protection de la ville de Strasbourg, ce qui a sans doute permis à la paroisse de mieux traverser les temps difficiles de la Contre-Réforme catholique encouragée par le Royaume de France. 

 

montage photos furdenheim 02Le presbytère / mairie

Depuis 2011, les locaux administratifs de la mairie ont déménagé un peu plus loin dans la rue, tout en gardant "le sens du partage des locaux". En effet, après la "mairie-école" c'est avec le presbytère qu'elle cohabite dans une harmonie architecturale remarquable d'ancien et de contemporain.

 

Les grandes fermes

Nul ne peut rester insensible à ces grandes et magnifiques fermes à colombages aux façades et portails souvent richement ornés. Ces fermes ouvertes lors de la fête annuelle Art & Lumière offrent un cadre typique et pittoresque à des milliers de visiteurs.

La ferme Wurtz (24 rue de la Mairie à Furdenheim) construite en grès des Vosges au début du XVIIIe siècle possède une cour pavée à l’ancienne. On y accède par un portail dont le style s’inspire de la Renaissance. Cette ferme, dite aussi Schoppes-Hof, est construite sur le mode vinicole : c’est le cellier, rare dans le Kochersberg, qui s’ouvre sur le pignon donnant sur la rue, et non la salle à manger, dite Gross Stub, comme dans les fermes non vinicoles.

Depuis 2011, les locaux administratifs de la mairie ont déménagé un peu plus loin dans la rue, tout en gardant "le sens du partage des locaux". En effet, après la "mairie-école" c'est avec le presbytère qu'elle cohabite dans une harmonie architecturale remarquable d'ancien et de contemporain.

 

La "maison d'école" de Furdenheim

La nouvelle école de Furdenheim accueille des classes de primaires des villages de Furdenheim, Hurtigheim et Quatzenheim. Dans l'histoire du village, ce bâtiment est le 4e à héberger les services de l'instruction publique. Le premier bâtiment, adossé à l'église, hébergeait l'unique salle de classe ainsi que la famille de l'instituteur. Elle ferme en 1847 sur ordre du préfet, l'unique salle étant trop petite pour accueillir 60 élèves l'hiver. En été, tout le monde courait aux champs, l'école restait fermée. le conseil municipal décida lors de la séance du 10 février 1846 de construire une nouvelle "Maison d'école". L'école élémentaire (CP au CM2) actuelle fut achevée en 1848, les élèves durent alors séparés en une classe de filles et une classe de garçons, mettant ainsi fin à la mixité originelle. La grande salle de classe était également utilisée pour les élections, quelques rares concerts et des… repas de noces. Un parchemin a été scellé dans "la pierre fondamentale de l'édifice". Le bâtiment hébergeait la mairie, le corps de garde (police rurale) et le logement de la famille de l'instituteur. Le corps de garde intégrait un logement pour le garde de police (également garde de nuit et appariteur) ainsi qu'un gîte pour les malfaiteurs et les mendiants. L'école occupe désormais seule la bâtisse, qui jouxte l'église, l'ancien cimetière et le monument aux morts.

 

Sources : Emile Wagner, "Mon village" 1894, Cocoko, www.wiki-protestants.org, www.lalsace.fr, Le patrimoine des commune du Bas-Rhin, éditions Flohic
Crédits photos : Catherine THEULIN – Contrast photography

Communauté de communes du Kochersberg et de l'Ackerland
Le Trèfle, 32 rue des Romains - 67370 Truchtersheim
Tél : 03 88 69 76 29 - Fax : 03 88 69 73 10
Nous contacter