image pour impression
Mercredi 11 Décembre 2019

Mot clé peu utilisé :
mediatheque

Mot clé :
population

Mot clé :
calendrier

Mot clé peu utilisé :
manifestation

Mot clé peu utilisé :
médiathèque

Mot clé souvent utilisé :
maison

Mot clé :
seniors

Mot clé souvent utilisé :
plan

Mot clé peu utilisé :
ferme

Mot clé :
commissions

Mot clé très utilisé :
m

Mot clé :
deuxième

Mot clé :
alsh

Mot clé moyennement utilisé :
truch

Mot clé moyennement utilisé :
mairie

Mot clé moyennement utilisé :
déchets

Mot clé :
terroir

Mot clé moyennement utilisé :
déchetterie

Mot clé souvent utilisé :
patrimoine

Mot clé souvent utilisé :
actu

Mot clé :
vacances

Mot clé peu utilisé :
permanence

Mot clé moyennement utilisé :
déchet

Mot clé :
garderie

Mot clé très utilisé :
marché public
Vous êtes ici
Vous êtes ici :
» Accueil » Vivre » Déchets ménagers » Prévention » Réduire ses déchets au quotidien
Réduire ses déchets au quotidien

Comment réduire ses déchets au quotidien ? C’est la question que beaucoup de gens se posent. Pour ne pas se décourager dans cette vertueuse démarche, il est important de ne pas vouloir aller trop vite. Voici quelques astuces qui pourront vous aider à y aller pas à pas : 

 

                               

 

Dire non à la publicité : le "stop pub"

stop_pub

Les imprimés non sollicités, le plus souvent déposés dans les boîtes aux lettres, sont composés à 89 % d’imprimés publicitaires. Ils représentent environ 12 Kg/hab./an (source: Site Internet du Ministère de la transition écologique et solidaire).

Alors, si vous ne lisez pas les publicités avant de les jeter, pensez à faire un geste pour sauver nos forêts en collant un autocollant stop pub sur votre boîte aux lettres.

Des autocollants stop pub sont disponibles gratuitement à l'accueil de la communauté de communes et auprès de certaines mairies.

Si malgré votre stop pub, vous continuez à recevoir des imprimés publicitaires, cliquez ici pour savoir quoi faire.

 

Donner plutôt que jeter

Dons

Plutôt que de jeter vos objets devenus inutiles ou encombrants, ayez le réflexe de les donner !

Cette alternative écologique et altruiste permettra de leur donner une seconde vie. 

Afin de proposer une solution plus locale, La Communauté de Communes du Kochersberg et de l'Ackerland a créé sa propre plateforme de dons en ligne ! 

Cette plateforme a pour vocation d'inciter les habitants du territoire à partager des objets, mais aussi des services ou des conseils. Totalement gratuite, cette plateforme est accessible en cliquant ici.

Une fois inscrit, vous recevrez par mail les nouvelles annonces publiées afin d'être toujours informés des nouveaux dons.

Une belle manière de faire plaisir, tout participant à la réduction des déchets et à l'économie circulaire. Alors n'hésitez pas à regarder les offres en ligne !

Il existe de nombreux autres sites de dons au niveau national : donnons.org ; toutdonner.comrecupe.net

 

Par ailleurs, plusieurs cabanes à livres sont présentes sur le territoire. Ces petites « bibliothèques de rue » permettent de déposer des livres et/ou d'en emprunter. Un bon moyen de partager ses lectures et ses coups de cœur.

 

                            

 

Localisation des cabanes à livres:

  • Avenheim : Mairie, 2 rue Paul Bucher
  • Griesheim-Sur-Souffel : Centre culturel, rue Principale
  • Ittenheim : à côté de La Poste, rue du Hahnenberg
  • Kleinfrankenheim : Mairie, 1 rue de l'Ecole
  • Schnersheim : route de Fessenheim (à côté de l'arrêt de bus)
  • Stutzheim-Offenheim : Parc de la Souffel
  • Truchtersheim : Jardin des droits de l'Homme
  • Wintzenheim : "Laube" situé en face de la mairie
Les déchets liés aux bébés     

Couches, lingettes, produits de soin… L’arrivée d’un bébé est souvent synonyme de poubelles qui débordent ! Or, il existe quelques astuces simples qui permettent de réduire les déchets liés aux nouveau-nés :

 

 

Les couches lavables

Encore souvent considérées comme rétrogrades, les couches lavables modernes présentent cependant de nombreux atouts.

Ecologiques, économiques et plus saines pour votre bébé, elles utilisent peu de matière première et produisent 60 fois moins de déchets que les couches jetables. De plus, contrairement aux idées reçues, les couches lavables sont plus économes en eau que les couches jetables qui en requièrent beaucoup pour leur fabrication.

Les couches lavables sont constituées d’une culotte imperméable ainsi que d’inserts qui constituent la partie absorbante. Il existe des couches dit Tout En Un (TE1) ou Tout En Deux (TE2)

 

    

 Sources : www.bulledecoton.org

 

Les TE1 nécessitent de tout laver à chaque change (insert + culotte de protection).

Les TE2 nécessitent deux manipulations pour mettre en place la couche (mise en place avec boutons pressions ou scratchs de la culotte absorbante puis mise en place de la culotte imperméable). Il n’est pas nécessaire de laver la culotte imperméable à chaque change.

Il existe une multitude de marque. Nous vous conseillons d’en tester plusieurs afin de choisir celle qui vous conviendra le mieux et sera adaptée à la morphologie de votre enfant.

Il existe plusieurs sites internet sur le sujet. Nous vous conseillons par exemple www.les-couches-lavables.fr mais il en existe pleins d'autres sur le sujet ! 

Les adopter c'est éviter 1 tonnes de déchets soit en moyenne 5000 couches jetables !

 

 

lingettes

Les lingettes lavables

Alternative saine, écologique et économique, les lingettes lavables remplacent avantageusement les lingettes jetables. Il en existe en différentes matières (coton, éponges, bambou,) pour répondre à vos besoins (change, débarbouillage…).

Avec quelques notions de couture et en recyclant du tissu dont vous n’avez plus l’utilité, vous pourrez confectionner vos lingettes vous-même ou bien les acheter déjà réalisée dans le commerce. Un pas de plus vers le zéro déchet !

 

 

gourde_rechargeable

La gourde rechargeable

Durable, réutilisables et pratiques, les gourdes rechargeables sont une solution idéale pour transporter les encas des enfants (compote, purée, yaourt, soupe…).

Ils se lavent facilement avec un goupillon ou au lave-vaisselle. Vous en trouverez dans les magasins bio ou sur internet.

Dans la salle de bain        
 

Carrés/cotons démaquillants en tissu

Agréables pour la peau et bonnes pour l’environnement, les lingettes démaquillantes lavables peuvent aisément remplacer celles en coton jetables. Sans rien changer à vos habitudes, elles s’intègreront parfaitement dans votre quotidien.

 

 

 

Testez la lessive "faite maison" !

Nous vous proposons ci-dessous 3 recettes de lessives simples à faire soi-même :

Recette lessive au lierre

Pour 1 litre de lessive : cueillir environ 50 feuilles de lierre ; les rincer à l’eau froide puis les froisser et les mettre dans 1 litre d’eau bouillante. Laisser cuire 15 min avec un couvercle puis éteindre le feu. Laisser reposer pendant 12h environ puis filtrer la préparation.

Mettre un bouchon d’environ 30-40 ml/machine.

 

Recette lessive bicarbonate/percarbonate

Dans la boule doseuse, verser 1/3 de percarbonate de soude et 2/3 de bicarbonate de soude. Mettre le tout dans le tambour

Attention cependant, cette lessive ne convient pas au linge délicat (laine et soie). Pour en savoir plus sur cette recette, cliquez ici

 

lessive

Recette à base de savon de Marseille et de bicarbonate

Faites chauffer 1 litre d'eau et y verser 150 g de savon de Marseille (idéalement râpé) et attendre que le savon fonde complétement dans l'eau.

Ajouter 4 cuillères à soupe de bicarbonate dans la préparation et attendre que cela refroidisse.

Si vous n'avez pas d'enfants en bas-âge et qu'il n'y a pas de femme enceinte dans le foyer, vous pouvez ensuite verser 5 gouttes d'huile essentielle d'arbre à thé (ou tea-tree) qui est un assainissant naturel. Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi ajouter 10 gouttes d'huile essentielle de votre choix (menthe poivrée, citron, lavande...).

Doser dans la machine comme pour une lessive liquide normale.

 

 

Oriculi, le coton-tige écologique

oriculiSource de pollution importante des océans, l’utilisation de cotons tiges en plastique sera interdite en France à partir de 2020. Heureusement il existe des solutions alternatives telles que l’oriculi. Ce cure oreille utilisable à vie, permet de retirer efficacement le cérumen sans le pousser au fond du conduit auditif. Un bon moyen également de lutter contre la formation de bouchons d’oreilles.

Il existe des modèles en bois ou en métal vendus dans les grandes surfaces, en magasins bio ou sur internet. Pour le laver il suffira de le passer à l’eau avec un peu de savon.

 

 

Protections intimes menstruelles
  • La coupe menstruelle :

Aussi appelée « cup », la coupe menstruelle est une protection hygiénique qui va être utilisée pendant les menstruations. S'utilisant comme un tampon périodique, cette alternative zéro déchet est écologique et économique ! 

Fabriquée la plupart du temps en silicone (et donc moins nocive que de nombreux tampons jetables), la cup est réutilisable d'un cycle sur l'autre à condition de bien la désinfecter à l’eau bouillante après chaque cycle. Plusieurs sites internet existent sur le sujet, dont celui-ci qui est assez complet et propose plusieurs comparatifs : coupemenstruelle.net

 protection

  • Serviettes hygiéniques et protège-slips lavables :

Si vous n'êtes pas à l'aise avec la cup, vous pouvez également opter pour des serviettes et des protèges slips réutilisables. Il en existe de nombreux modèles et de nombreuses formes, adapté à toutes les morphologies et à tous les flux. Nous vous conseillons tout de même de ne pas hésitez à acheter des protections de bonne qualité (tissu certifié bio et labelisé Oeko-tex...), qui seront un peu plus chères que les premiers prix, mais qui seront vite rentabilisées. En effet, les produits d'entrées de gammes ne sont souvent pas très adaptés, glissent et peuvent vite se révéler inconfortables. A noter que ces protections peuvent être utilisées en complément de la cup (pour le début et fin de cycle, pour la nuit, comme une protection supplémentaire en cas de crainte d'éventuelles fuites...). Pour en savoir plus sur le sujet, voici quelques articles (non exhaustifs) : article sur le blog Sois bio et bats toi, article sur selectos, article sur le blog ma conscience ecolo...

 

  • Culottes menstruelles :

De plus en plus en vogue, les culottes menstruelles sont une solution confortable pour toutes celles qui ne seront pas à l'aise avec la cup ou les serviettes hygiéniques lavables. Là encore, il existe de nombreux modèles adaptés aux différents flux. Très confortables, cette option représente un investissement au début qui sera là encore très vite rentabilisé. Voici quelques articles (non exhaustifs) sur le sujet : article sur le blog Sois bio et bats toi,  article sur le blog What Whatarticle sur le blog du magazine Marie Claire...

 

Dans la cuisine        
 

Boire l’eau du robinet

Environ 10 milliards de bouteilles d’eau sont consommées chaque année en France. Pourtant d’un point de vue économique, environnemental et énergétique, l’eau du robinet l’emporte très largement sur l’eau en bouteille. Disponible 24h/24, partout en France et 100 à 300 fois moins cher que l’eau en bouteille, l’eau du robinet peut être bu quotidiennement et sans risque tout au long de sa vie.

Avec un suivi sanitaire permanent, c’est l’un des aliments les plus contrôlé en France.

Astuce : Pour faire disparaître le goût chloré que l’on retrouve parfois dans l’eau, vous pouvez l’aérer et la mettre au frigo dans une carafe avant de la consommer.

Sources : SDEA, Site Internet du Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé. 

 

Acheter en vrac

De nombreux magasins (magasins bio, boulangeries, supermarchés…) vous offrent aujourd’hui la possibilité d’acheter en vrac en ramenant vos propres contenants. Un sticker vous informera très souvent de l’adhésion du magasin à cette démarche. Cette alternative vous permettra de vous affranchir des déchets d’emballages et ainsi alléger considérablement le poids de vos poubelles. Sur la page de Zéro Déchet Strasbourg, vous trouverez une liste non exhaustive des commerces qui ont été référencés par l'association (sur la droite de la page).

 

Utiliser des sacs en tissus

Lorsque vous allez faire vos courses utiliser des sacs en tissus au lieu de sacs en plastique. Si vous avez quelques notions de couture vous pourrez même vous les fabriquer vous-même. Ces derniers pourront vous servir à y mettre votre pain (sac à pain) ou alors quelques fruits/légumes ou des aliments vendus en vrac. Ces sacs se plient et se glissent très facilement dans votre sac à dos ou sac à main.

                                      

 

Optez pour le "Bee wrap"

beewrap

Qu’est-ce que c’est ? Il s’agit d’un emballage alimentaire réutilisable en tissu ciré. Il se substitue au papier alu ou encore au film plastique pour transporter et protéger vos aliments. Il ne contient pas de plastique et est 100% naturel. Il peut aussi être utilisé pour protéger vos aliments dans le frigo ou pour recouvrir un plat.

Vous pourrez en trouver dans le commerce ou le fabriquer vous-même avec un vieux tissu, de la cire d'abeille et un fer à repasser. Il existe de nombreux tutoriels vidéo sur internet qui vous montreront comment procéder.

 

 

Le papier cuisson réutilisable

Il existe des papiers sulfurisés lavables et réutilisables qui supportent le passage au four. Anti-adhesif, il existe des feuilles en fibre de verre ou en téflon. Attention cependant à ne pas les rayer ou les couper.

 

 

Manger des produits locaux et de saison

En achetant local, vous consommez des produits frais et de saison, gage de qualité. Vous contribuez également à soutenir et faire vivre la communauté locale.

Ces produits moins emballés permettent de diminuer la production de déchets et de réduire les dépenses en matière d’énergie et de traitement.

Une quarantaine de producteurs sur notre territoire proposent de la vente directe de leurs produits aux consommateurs. Retrouvez toutes les informations en consultant le Guide des producteurs locaux.

Pour aller encore plus loin, vous pouvez soutenir une AMAP (Associations pour le maintien d’une agriculture paysanne) qui établis un lien direct entre le producteur et le consommateur via l'achat de paniers. Il en existe une sur le Kochersberg, il s'agit des Saveurs de Kienheim, dont vous trouverez plus d'information ici.

 

 

Vous avez d'autres idées à proposer ? Contactez-nous en cliquant ici ! 

Communauté de communes du Kochersberg et de l'Ackerland
Le Trèfle, 32 rue des Romains - 67370 Truchtersheim
Tél : 03 88 69 76 29 - Fax : 03 88 69 73 10
Nous contacter