image pour impression
Mercredi 2 Décembre 2020

Mot clé :
deuxième

Mot clé souvent utilisé :
actu

Mot clé :
commissions

Mot clé très utilisé :
marché public

Mot clé moyennement utilisé :
déchet

Mot clé moyennement utilisé :
truch

Mot clé :
calendrier

Mot clé peu utilisé :
ferme

Mot clé peu utilisé :
manifestation

Mot clé très utilisé :
m

Mot clé moyennement utilisé :
déchetterie

Mot clé :
garderie

Mot clé moyennement utilisé :
mairie

Mot clé peu utilisé :
médiathèque

Mot clé peu utilisé :
permanence

Mot clé :
vacances

Mot clé peu utilisé :
mediatheque

Mot clé souvent utilisé :
maison

Mot clé moyennement utilisé :
déchets

Mot clé souvent utilisé :
plan

Mot clé :
terroir

Mot clé :
alsh

Mot clé souvent utilisé :
patrimoine

Mot clé :
seniors

Mot clé :
population
Vous êtes ici
Vous êtes ici :
» Accueil » Vivre » Déchets ménagers » Prévention » Fabriquer ses produits naturels
Fabriquer ses produits naturels
 Produits ménagers :
 
Produits cosmétiques :
 
Avant de se lancer

Certaines informations importantes sont à connaître car "produits naturels" ne veut pas forcement dire qu'il s'agit de produits sans danger. Avant toute chose, il est important de bien nettoyer son matériel, de désinfecter son plan de travail et d'avoir les mains propres avant de créer ses produits naturels.

 

Retour sur un atelier "conception de produits ménagers naturels" animé par Céline Portal (Vie Verte), pour une remise dans le contexte.  

atelier

Premier constat : aujourd’hui, un foyer français détiendrait en moyenne 15 produits ménagers dans sa maison (un produit pour le sol, un pour la salle de bain, un pour les toilettes, un pour le four, un pour le frigo, une lessive pour la couleur, une pour le linge délicat...).

Les publicitaires et les grandes marques de produits ménagers nous persuadent depuis des années que nous avons besoin d’un produit pour chaque usage… Or, les produits vendus dans le commerce sont potentiellement dangereux, aussi bien pour l’environnement que pour la santé. Selon Céline Portal, même neuf et bien fermé, un produit ménager peut être toxique. Ces produits génèrent des gaz qui traversent l’emballage plastique si bien que lorsque vous traversez un rayon de produits ménagers en grande surface, l’air que vous respirez dans vos poumons est toxique.

 

 

supermarche

Pire encore… à cause de l’utilisation de ses produits, l’air de nos maisons serait 5 à 10 fois plus pollué que l’air extérieur ! Sans compter sur le fait que les stations d’épuration n’arrivent pas à traiter totalement ces produits dont une partie minime se retrouve dans la nappe phréatique… Bon nombre de produits ménagers vendus dans le commerce seraient donc mauvais pour notre santé et pour l’environnement.

 

Selon Céline, le problème, c’est que les publicitaires utilisent notre peur des microbes pour nous persuader que nous avons besoin de produits très chimiques pour tuer toutes les mauvaises bactéries. Selon elle, nous sommes manipulés par la publicité qui nous fait croire que si nous nettoyons nos surfaces sans produits chimiques de synthèse, ce n’est pas propre… « C’est faux ! » selon l’animatrice : « Nos grand-mères n’utilisaient pas de produits chimiques, et pourtant c’était toujours propre dans leur maison ! ».

 

Mais si les produits ménagers sont toxiques, comment s’en passer ? Selon l'animatrice, « il suffit d’utiliser des produits naturels qui ne polluent ni la planète, ni la santé ».

 

Attention : produit naturel ne veut pas dire que ce n’est pas chimique ! Certains produits naturels peuvent être dangereux et demandent des connaissances avant de les utiliser. Deux produits en apparence inoffensifs peuvent devenir dangereux s’ils sont mélangés… il faut donc faire très attention quand on réalise ses propres produits.

 

Selon Céline, « Le meilleur produit pour laver son sol, c’est de l’eau tiède, et c’est tout ! ». En effet, hors cas particulier (si un plat de lasagnes atterri sur le carrelage par exemple), l’eau tiède suffit. Car aussitôt lavé, votre sol se recouvre de poussière et de bactéries, quel que soit le nettoyant utilisé. De plus, dès que nous reposons le pied sur le sol, nous resalissons immédiatement ce que nous venons de laver. Aussi, un lavage avec un produit une fois par mois voire moins suffit largement !

 

bicarbonatevinaigreMais certains produits s’avèrent tout de même très utiles… et parmi les grands vainqueurs du ménage au naturel, on retrouve le bicarbonate de soude, le vinaigre blanc et le savon noir. Les deux premiers permettent de désodoriser, de détacher, d’assainir, de désinfecter, de purifier ou encore de détartrer votre intérieur.

Mais attention au mélange ! Pour préparer un produit ménager, si vous mélangez du vinaigre blanc (très acide et qui peut d’ailleurs être remplacé par de l’acide citrique pour les personnes qui ne supportent pas son odeur) avec du bicarbonate de soude (élément basique qui va annuler l’effet acide du vinaigre), cela va mousser et fera effet sur le coup mais n’aura aucun effet si le produit doit être conservé. Il faut donc éviter de mélanger les deux sur le long terme !

 

percarbonate

Par ailleurs, il faut éviter d’utiliser le vinaigre blanc pur car il est trop acide pour de nombreuses surfaces qu’il risque donc d’agresser. Le vinaigre doit être dilué si vous l’utilisez comme produit ménager, et son effet est amplifié si vous le chauffez.

 

Autre produit présenté par Céline : le percarbonate de soude. Un peu moins connu que son cousin le bicarbonate de soude, ce blanchissant et détachant naturel ne doit en aucun cas être mélangé avec du vinaigre blanc

 

 

Recettes des produits ménagers :

 

  • Lessive maison :

Recette n°1 :

Fabriquer votre lessive écologique en moins de deux minutes :

Mélangez simplement 2/3 de bicarbonate de soude et 1/3 de percarbonate de soude : votre lessive est prête !

 

lessive

Vous pouvez utiliser cette lessive pour laver votre linge de couleur en réglant la température à 40°C : le percarbonate ne va pas délaver les couleurs à 40°C. En revanche, il est beaucoup moins efficace pour détacher le linge en dessous de 40°C. Pour votre linge blanc, préférez un programme lavant au minimum à 60°C pour libérer les propriétés blanchissantes du percarbonate de soude. Attention : cette recette très simple ne convient cependant pas au linge délicat (laine, soie, etc.).

Économique et écologique, cette lessive ne polluera pas la nappe phréatique et sera bien meilleure pour votre santé que les lessives vendues dans le commerce.

 

Recette n°2 :

lessive

Plus longue a préparer mais ayant l'avantage de pouvoir être utilisée sur du linge délicat et à 30°, le mélange savon de Marseille, eau et bicarbonate.

Attention à bien choisir un vrai savon de Marseille vert à 72 % d'huile d'olive sans glycérine ajoutée, sans parfum, sans colorant et si possible sans huile de palme (ex : savonerie du fer à Cheval, Alepia, la Corvette).

Pour 1 litre de lessive : faites chauffer 50 g de savon de Marseille découpé en copeaux (vous pouvez les couper au couteaux, plus ils seront fins, plus ils fonderont vite)), 1 cuillère à soupe de bicarbonate et 1 à 1,5 litres d'eau (l'eau s'évapore en chauffant) et attendre que le savon et le bicarbonate fondent. Une fois le mélange bien homogène, transvaser dans une bouteille en verre. Etiqueter la bouteille. Il n'est pas necessaire de rajouter des huiles essentielles dans la lessive (pour l'odeur, il est préférable d'en ajouter avec l'adoussissant). Doser dans la machine comme pour une lessive normale. En cas de linge très sale, ajouter des cristeaux de soude dans la lessive.

 

  • Assouplissant :

Ajoutez simplement ½ verre de vinaigre blanc dans le bac d’assouplissant et votre machine est prête ! À noter que le vinaigre ne se mélangera pas avec le percarbonate de soude s’il est mis dans le bac réservé à l'assouplissant.

Si vous souhaitez parfumer votre linge, vous pouvez ajouter une ou deux gouttes d'huile essentielle* de votre choix (menthe, tee tree...) avec le vinaigre blanc dans le bac réservé à l'assouplissant. Mais le propre ne sent rien ! Il faut savoir que pour obtenir quelques gouttes d'huiles essentielles il faut utiliser plusieurs kg de plantes (par exemple, pour fabriquer de 1 kg d'huile essentielle de géranium, il faut environ 600 kg de feuilles de géranium).

 

  •  sprayNettoyant multi usages :

Remplissez un spray de 2/3 d’eau (si possible déminéralisée) et d’1/3 de vinaigre blanc. Ajoutez 5 à 8 gouttes d’huile essentielle* de citron, d’arbre à thé ou de menthe poivrée selon vos goûts et mélangez : le vinaigre agira sur la graisse, la nicotine et toutes les impuretés qui s’accrochent à vos surfaces et à vos vitres.

 

 

  • Pierre d'argile (crème à récurer) :

Dans un récipient peu profond et assez large mélanger :

40 grammes d'argile blanche (ou blanc de meudon ou carbonate de calcium)
30 grammes de bicarbonate
30 grammes de savon noir
5 gouttes d'huile essentielle de menthe ou de tee tree* (facultatif)

Laisser sécher : le crème doit durcir. Pour l’utiliser, il faut mouiller une éponge et la frotter à la pierre. Cette solution permet de nettoyer l’inox, les plaques de cuisson, le carrelage de la cuisine ou de la salle de bain, le verre, les vitres…

 

  • Détachants naturels

Si vous êtes à la recherche d’un bon détachant naturel, nous vous conseillons le savon au fiel de bœuf. Ce produit, bien connu de nos grands-parents, permet de retirer les tâches de graisses, de cambouis, de fruits, d’herbe, de vin/café/thé, de chocolat, de rouge à lèvres, de sang, d’encres, de feutres et bien d’autres encore ! Il peut être utilisé sur du coton, mais aussi sur de la laine, du lin, de la soie…

Vendu généralement dans les magasins bio pour environ 5 €, il suffit d’humidifier le textile à détacher, de frotter la tâche avec le savon, d’attendre une dizaine de minutes, puis de mettre le textile dans la machine à laver avec votre programme habituel. Pour les tâches vraiment résistantes, vous pouvez utiliser un peu d’huile de coude avant de frotter la tâche.

 

poudre marron

Pour détacher un matelas ou un tapis ne pouvant pas entrer dans la machine à laver, vous pouvez aussi utiliser de la terre de Sommière. Vendues également en magasin bio, elle s’utilise directement en saupoudrant généreusement la surface à traiter sans la frotter. Laissez agir la poudre plusieurs heures (idéalement une nuit) le temps que la terre aspire les graisses contenues dans votre tapis/matelas. Frottez ensuite la tâche puis aspirez pour éliminer la poudre : la tâche devrait avoir disparu. Bien vider ensuite votre aspirateur pour éviter qu’il ne s’encrasse.

 

 

  • Raviver vos meubles en bois ou votre parquet :

Dans un récipient hermétique (type pot de confiture), mélanger 1 dose de vinaigre blanc pour 3 doses d’huile d’olive.

Refermer et bien mélanger. Appliquer sur le bois à l'aide d'un chiffon propre. Attendre que le bois s’imprègne du mélange puis repasser un coup de chiffon propre pour retirer les éventuels résidus. Penser à secouer le mélanger avant chaque utilisation 

 

machine-a-laver

  • Nettoyer sa machine à laver le linge

 Votre machine présente parfois des odeurs de remontées d’égouts au démarrage ou semble moins bien laver ? C’est qu’elle demande un nettoyage complet ! En effet, nous utilisons de plus des cycles à 30 ou 40°, ce qui est plus écologique mais cela favorise le dépôt de résidus de lessive dans les canalisations. Un nettoyage régulier à haute température s’impose donc ! Il vous suffira pour cela d’un litre de vinaigre blanc, du jus de deux citrons (ou d’acide citrique), d’un chiffon en microfibre, d’une éponge et d’un peu de liquide-vaisselle.

 

  1. Commencez par retirer le compartiment où vous introduisez votre lessive/adoucissant et le laver à l’éponge avec du liquide vaisselle pour enlever tous les résidus de lessive. N’oubliez pas de nettoyer aussi l’emplacement à l’intérieur de votre machine avant de replacer ce compartiment.
  2. Avec un tissu en microfibre imprégné de vinaigre blanc, laver la membrane en plastique située autour du hublot et retirer-y toutes les impuretés. Attention : cette membrane est fragile, il ne faut donc pas utiliser d’éponge abrasive !
  3. Retirer le filtre situé généralement en bas de votre machine : prévoyez un tissu absorbant ainsi qu’un récipient assez bas pour contenir l’eau qui s’écoulera lorsque vous retirerez le filtre. Le nettoyer avec une éponge et un peu de liquide vaisselle, le rincer puis le replacer et bien refermer.
  4. Pressez le jus de deux citrons (le citron ou l’acide citrique est facultatif mais cela est plus efficace qu’avec du vinaigre blanc seul).
  5. Programmer votre machine sur le programme le plus chaud (au moins 90°, certaines machines disposent même d’un programme de nettoyage du tambour).
  6. Lancer le programme à vide et attendre environ 1 minute, le temps que votre machine termine de vidanger sa cuve et qu’elle commence à faire entrer de l’eau dans le tambour : cela évite que le vinaigre que vous allez ensuite verser ne soit vidanger avant même que le cycle ne commence !
  7. Dans le compartiment où vous introduisez normalement votre lessive, vider le jus de citron (ou l’acide citrique) puis 1 litre de vinaigre blanc
  8. Laisser le cycle de lavage s’effectuer normalement : si votre cycle prévoit un essorage, arrêter la machine avant l’essorage et demander à vidanger la cuve (l’essorage consomme beaucoup d’énergie et il n’est pas utile ici)
  9. Nous vous conseillons après ce nettoyage de privilégier un cycle à 60° (nettoyage de draps par exemple)
  10. Répéter cette opération environ une fois tous les deux mois pour entretenir votre machine.

 

WC

  • Décrassez vos toilettes :
  1. Tirez la chasse d’eau pour humidifier les parois
  2. Saupoudrez les parois et le fond de la cuvette de farine
  3. Versez ensuite de l’acide citrique sur la farine
  4. Laissez reposer une nuit puis frottez et tirez la chasse d’eau

 

 

 

Recettes des produits cosmétiques

Dérivés de pétrole, molécules dangereuses, silicone et allergènes, de nombreux ingrédients indésirables se cachent dans nos produits cosmétiques. Des alternatives existes pourtant. Nous vous proposons ci-après quelques recettes.

 

  • Baume à lèvre

Baume à lèvre

Recette pour un baume de 15 ml :

Faire fondre 2 g de cire au bain-marie puis rajouter 5 g d’huile de coco et 5 g de beurre de karité.
Mélanger puis rajouter hors feu 2 gouttes de conservateur (par exemple huile de germe de blé ou vitamine E) et 2 gouttes huile essentielle (HE) de Palmarosa* => Attention le mélange se durcit très vite.
Verser la préparation dans le stick. Attendre 10 minutes puis mettre le stick au frigo.

 

  • Déodorant

Recette n°1 :

Sous les aisselles, appliquer à la main de l’huile de coco puis du bicarbonate de soude

huile de cocobicarbonate

 

Recette n°2 :
• 5 g de cire (par ex. d’abeille)
• 50 g d’huile végétale (par ex. de coco)
• 20 g de bicarbonate (le + fin possible, bien fondu c’est encore mieux !)
• 10 g de fécule (par ex. Maïzena)
• 5 gouttes de conservateur pour éviter le rancissement (par exemple huile de germe de blé ou vitamine E)
• Facultatif : 5 gouttes d'HE de palmarosa ou de sauge sclarée*

Faire fondre la cire puis l’huile. Ajouter le bicarbonate et la fécule. Sortir du feu et bien mélanger. Ajouter le conservateur et les HE (facultatif) et verser dans le stick à déo. Laisser reposer au moins 1 heure au frigo. En été, vous pouvez ajouter un peu plus de cire pour éviter que le déodorant ne ramolisse à cause de la chaleur.

 

 

  • Dentifrice

Carbonate de calcium
Facultatif : HE menthe et/ou Tee tree

Possibilité de mélanger avec de l’argile blanche (un peu + abrasif). Ajouter de l’eau si vous préférez le dentifrice sous forme de pate (prévoir un peu de vitamine E si vous le conservez longtemps).

Note : si vous utilisez du bicarbonate (effet blanchissant), il ne doit pas être utilisé plus d’une fois tous les 10 jours (trop abrasif)

 

 

  • Shampoing rapide :

cheveuxMélanger de la poudre ayurvédique (ex : Rhassoul, argile, Shikakaï, Amla,Sidr) et de l’eau pour former une pâte que vous appliquez sur vos cheveux comme un shampoing. Laisser reposer quelques instants puis rincer.

 

  • Shampoing solide :

40 g de tensioactif SCI
20 g d'huile végétale (coco, olive, jojoba...)
10 g d'eau (ou d'hydrolat ou de vinaigre de cidre ou de glycerine)
40 g de poudre ayurvédique (rhassoul, argile, Shikakaï, Amla,Sidr...)
10 gouttes d'huile essentielle* (Ylang-Ylang, Tee tree...) et quelques gouttes de conservateur (Vitamine E ou huile de germe de blé)

Faire chauffer au bain-marie le tensioactif SCI et l'eau pendant quelques minutes. Bien mélanger les ingrédients. Ajouter l'huile et la poudre et continuer à mélanger jusqu'à obtenir une pâte homogène.

Facultatif : hors du feu, ajouter les HE et le conservateur puis mettre dans des moules (de type moule à cannelés en sillicone : le moule ne doit pas avoir un fond plat) et laisser reposer une nuit au frigo.

Quelques liens :

site détaillé de la recette : Cheveux d'O (vous y trouverez aussi les informations après la recette concernant les tensioactifs et leurs mise en garde - idem sur ce site).

Lien pour choisir sa poudre et ses huiles :

 

vinaigre de cidre

 

  • Après-shampoing :

Il est préférable de ne pas rincer mais si l’odeur du vinaigre vous incommode, cela marche aussi très bien en rinçant les cheveux.

Le + : le vinaigre est très bon pour les canalisations de votre douche !Mélanger dans une bouteille 1 dose de vinaigre de cidre pour 7 à 10 doses d’eau. Verser ce mélange sur vos cheveux après le shampoing.

 

 

  • Exfoliant naturel :

Remplacer votre exfoliant par du marc de café, tout simplement ! Vous pouvez le verser dans un contenant avec un peu d’eau pour qu’il soit plus facile à utiliser sous la douche.

En plus de vous gommer efficacement la peau, le marc de café est recommandé pour les canalisations.

 

 

  • Savon maison :

375 gr d’huile d’olive vierge 1ère pression à froid bio
125 gr d’huile de coco bio
233 gr de lessive de soude à 30%
15 gr d’argile (verte, blanche, etc.)
Option : 15 gr fragrance ou huiles essentielles

 savon

  1. Peser l’huile de coco dans un récipient, et l’huile d’olive dans un autre récipient, il est important d’être précis dans les pesées
  2. Faire fondre doucement les huiles dans une casserole à feu doux
  3. Prendre la température des huiles, qui ne doit pas dépasser 60 degrés
  4. Peser la lessive de soude dans un petit bécher
  5. Transvaser les huiles dans un grand bécher
  6. Mettez vos lunettes de protection, et verser doucement la lessive de soude dans le mélange d’huiles tièdes
  7. Mixer à l’aide d’un mixeur plongeant en faisant des pauses (ne pas mixer de façon continue)
  8. La pâte à savon va s’épaissir, et on cherche à atteindre la TRACE : en relevant le mixeur, il laisse une marque à la surface de la préparation. Il peut y avoir une trace liquide ou une trace plus marquée. Attention à ne pas obtenir une pâte trop dense, car elle sera alors difficile à verser dans les moules
  9. Après la TRACE, rajoutez vos ajouts (argile ou autre)
  10. Mélanger avec le mixeur
  11. Mettre les moules sur un plateau
  12. Verser la préparation dans les moules
  13. Soulevez le plateau et frappez le sur la table 1 ou 2 fois pour chasser les bulles d’air
  14. Mettre un film à la surface des savons pour empêcher l’apparition de la cendre de soude
  15. Recouvrir d’un torchon et laisser sécher 2 à 3 jours
  16. Démouler avec des gants (les savons peuvent être encore un peu collants)
  17. Faire sécher pendant 4 semaines
  18. Tester les savons avec un papier ph.

savon

Retrouver la vidéo réalisée par Céline PORTAL de La Vie Verte en cliquant sur ce lien

 

*Attention : les huiles essentielles (HE) sont facultatives et ne doivent pas être utilisées sur les enfants de moins de 3 ans ou sur les femmes enceintes. 

Il est recommandé d'utiliser les HE avec modération. Il importe de respecter scrupuleusement les dosages et voies d’absorption indiquées.

Sachez que pour obtenir quelques gouttes d'huiles essentielles il faut utiliser plusieurs kg de plantes, ce qui represente parfois un gachis enorme (par exemple, pour fabriquer de 1 kg d'huile essentielle de géranium, il faut environ 600 kg de feuilles de géranium).


Plusieurs recettes sont disponibles sur le site internet de Céline Portal :

Quelques recommandations en ligne :

 

Accès directs :

Accueil compost Les éco-jardiniers : conseils au jardin 
Aide à l'acquisition d'un composteur Que faire des déchets verts ?
Composter dans un collectif Accueil déchets
Voir les dates des prochains ateliers compost          Comment réduire ses déchets ?
Comment jardiner sans pesticide ? Fabriquez vos produits maison

 

 

Communauté de communes du Kochersberg et de l'Ackerland
Le Trèfle, 32 rue des Romains - 67370 Truchtersheim
Tél : 03 88 69 76 29 - Fax : 03 88 69 73 10
Nous contacter