image pour impression
Mercredi 19 Decembre 2018

Mot clé :
alsh

Mot clé très utilisé :
m

Mot clé :
commissions

Mot clé souvent utilisé :
maison

Mot clé :
calendrier

Mot clé peu utilisé :
manifestation

Mot clé moyennement utilisé :
truch

Mot clé peu utilisé :
mediatheque

Mot clé souvent utilisé :
plan

Mot clé moyennement utilisé :
déchetterie

Mot clé :
population

Mot clé souvent utilisé :
actu

Mot clé peu utilisé :
ferme

Mot clé :
garderie

Mot clé :
seniors

Mot clé moyennement utilisé :
déchets

Mot clé peu utilisé :
permanence

Mot clé très utilisé :
marché public

Mot clé peu utilisé :
médiathèque

Mot clé :
deuxième

Mot clé souvent utilisé :
patrimoine

Mot clé :
terroir

Mot clé moyennement utilisé :
mairie

Mot clé moyennement utilisé :
déchet

Mot clé :
vacances
Sur les traces de la Guerre de 1815 dans le Kochersberg
Cette exposition nous a permis de mieux comprendre les faits militaires du printemps 1815 et les interventions courageuses du pasteur Dannenberger. 

soldat schnaps

 

 

Les thèmes abordés étaient :

  • Le retour de la royauté. La 1ère restauration
  • Le retour de Napoléon. Les 100 jours
  • L’invasion de l’Alsace
  • La réorganisation des troupes et la défaite de Waterloo
  • Le drame humain au bord de la Souffel
  • Les villages incendiés et leur reconstruction 
  • Le pasteur Dannenberger

 

Le sacre de Charlemagne en l’an 800, Marignan en 1515 et Waterloo en 1815. Ces dates font partie de la mémoire collective des Français. Mais qui se souvient du drame qui s’est joué sur la Souffel en 1815 ? Cela ne vous évoque rien ?  La plupart des Alsaciens n’en ont jamais entendu parler. 

Et pourtant… 

mundolsheim guerre
L’invasion de l’Alsace

Au printemps 1815, des troupes sont stationnées sur le Griesheimerberg dans le Kochersberg juste au-dessus de Mittelhausbergen. Il y a là des Français commandés par le général Rapp pour défendre Strasbourg mais aussi des coalisés. Plus de 100 000 hommes : des Russes, des Bavarois, des Saxons, des Hessois, des Wurtembergeois, des Autrichiens qui se sont établis tout le long de la Souffel.
Cela va durer des semaines. Imaginez l’inquiétude des villageois face à ces soldats qui piétinent les blés, rapinent dans les villages proches, tournent autour des femmes. Il faut aussi nourrir leurs chevaux et la population est déjà dans une grande misère avec toutes ces guerres qui se succèdent depuis la Révolution et qui ont éloigné loin de l’Alsace les hommes en âge de se battre.
Et maintenant que Napoléon s’est incliné à Waterloo le 18 juin, notre province va-t-elle être offerte au Wurtemberg ?

 

 

 

Vendenheim : QG du Kronprinz du Wurtemberg

Dans la confusion, le 28 juin les coalisés prétendent que les paysans ont tiré sur leurs soldats et même crucifié certains sur les portes des granges. En représailles, des villageois sont exécutés. 18 habitants de Souffelweyersheim sont pris en otage. Le quartier général du Kronprinz du Wurtemberg qui commande les armées des coalisés est installé au presbytère de Vendenheim.

« Darstellung des Treffens an der Suffelbach bei Strasburg » réalisé par le graveur J.C Susemihl en 1817 à l’att. Sr Hoheitden Prinz Emil von Hessen.

Gravure du coalisé crucifié par les paysans de la Souffel sur une porte de grange. Fausse rumeur. Propagande militaire.

 

pasteur dannenberger

 

Le pasteur Dannenberger

Grâce au pasteur Dannenberger, les otages sont sauvés in extremis. Mundolsheim, Souffelweyersheim, Reichstett sont incendiés. Les villages vont être reconstruits entre 1816 et 1818 grâce à la générosité internationale. Le pasteur va recevoir la légion d’honneur par la grâce de Louis XVIII et les honneurs du Kronprinz du Wurtemberg.

 

 

 

  • Exposition proposée par la Maison du Kochersberg.
  • Montée par Marie-Claire Burger et Robert Raeppel.
  • Avec le concours de Marc Mathern,Suzie Jung, Henri-Pascal Jung, Jean Vinot, Jérôme Samok, Marie-Line Battaglia, Angélique Albertini et Camille Baron.
  • Organisée par la Communauté de communes du Kochersberg et de l’Ackerland.

Retour

Communauté de communes du Kochersberg et de l'Ackerland
Le Trèfle, 32 rue des Romains - 67370 Truchtersheim
Tél : 03 88 69 76 29 - Fax : 03 88 69 73 10
Nous contacter