image pour impression
Lundi 18 Juin 2018

Mot clé :
commissions

Mot clé moyennement utilisé :
mairie

Mot clé peu utilisé :
médiathèque

Mot clé :
terroir

Mot clé :
deuxième

Mot clé souvent utilisé :
plan

Mot clé moyennement utilisé :
manifestation

Mot clé peu utilisé :
déchet

Mot clé :
population

Mot clé peu utilisé :
ferme

Mot clé :
calendrier

Mot clé :
vacances

Mot clé peu utilisé :
permanence

Mot clé :
garderie

Mot clé souvent utilisé :
patrimoine

Mot clé moyennement utilisé :
truch

Mot clé :
alsh

Mot clé souvent utilisé :
actu

Mot clé peu utilisé :
mediatheque

Mot clé :
seniors

Mot clé très utilisé :
m

Mot clé très utilisé :
marché public

Mot clé moyennement utilisé :
déchets

Mot clé souvent utilisé :
maison

Mot clé moyennement utilisé :
déchetterie
Actualités
Conférence à la ferme !

Dans Mémoires au soleil, l’écrivain et ancien ministre dit l’errance de son père, arrivé en France dans les années 50 et obsédé par un retour au pays qui n’aura jamais lieu. Son père, travailleur du bâtiment arrivé d’Algérie, est le héros de son dernier roman, Mémoires au soleil. Un héros absent de sa propre histoire, happé dans le fossé de cette maladie d’Alzheimer qui le pousse à partir sans prévenir, pour marcher le long de l’autoroute en direction de Marseille, porte de la Méditerranée. "Mes personnages existent. Ils passent leur temps à attendre, jour après jour", raconte l’auteur. Attendre quoi ? "Ce retour au bled qu’ils ont idéalisé mais qui les a oubliés. Ils n’existaient guère avant d’émigrer, juste après l’indépendance arrachée à la France. La trace de mon père se résume à un ou deux vieux documents d’état civil. L’Algérie moderne a acté leur disparition".

Fin mars 2018, dans une tribune au Monde, l’ancien ministre de la Promotion de l’égalité des chances rappelle que, face au terrorisme, les Français veulent des solutions pour lutter contre la radicalisation et l’obscurantisme. "À tout moment, une étincelle peut incendier le fragile équilibre des relations interculturelles dans notre pays. (…) Chez certains musulmans, les attentats participent d’une auto-dévalorisation identitaire parce qu’ils sont commis par des "semblables". Depuis ceux de New York, en 2001, à chaque attentat islamiste s’amplifie un syndrome de culpabilité par association dans cette population communautarisée par les regards. Elle redoute que les coupables soient des "gens de chez nous".

Azouz Begag, écrivain né à Lyon, chercheur en sociologie urbaine au CNRS, a été ministre de la Promotion de l'égalité des chances de 2005 à 2007. Il est l'auteur d'une cinquantaine de romains et d'essais.

Conférence à la ferme

 


 

tampon année de la citoyenneté

 

 

 

 

  

 

Les évolutions du monde actuel interrogent, déstabilisent et parfois inquiètent. Les repères des sociétés d'hier semblent ébranlés et notre fameux "es esch emmer so gewann" (il en a toujours été ainsi) a du plomb dans l'aile. 

Ces mutations profondes offrent en même temps des opportunités de liberté et d'émancipation nous invitant à plus de créativité, d'adaptabilité, d'innovation et à un renforcement fondamental des liens qui nous unissent.

L'associations Des Voix Citoyennes et la communauté de communes portent ensemble l'ambitieux projet fédérer largement autour des thématiques de la citoyenneté et de l'engagement bénévole. 

Année de réflexion mais également d'actions avec les écoles primaires, les deux collèges du territoire, la médiathèque et le réseau Ko'libris, l'école de musique, l'esKapade, la Maison du Kochersberg, l'association ALEF, les maisons de retraite, la librairie Kléber, le conseil départemental et les 33 villages de notre territoire.

Les évolutions du monde actuel interrogent, déstabilisent et parfois inquiètent. Les repères des sociétés d'hier semblent ébranlés et notre fameux "es esch emmer so gewann" (il en a toujours été ainsi) a du plomb dans l'aile. 

Ces mutations profondes offrent en même temps des opportunités de liberté et d'émancipation nous invitant à plus de créativité, d'adaptabilité, d'innovation et à un renforcement fondamental des liens qui nous unissent.

L'associations Des Voix Citoyennes et la communauté de communes portent ensemble l'ambitieux projet fédérer largement autour des thématiques de la citoyenneté et de l'engagement bénévole. 

Année de réflexion mais également d'actions avec les écoles primaires, les deux collèges du territoire, la médiathèque et le réseau Ko'libris, l'école de musique, l'esKapade, la Maison du Kochersberg, l'association ALEF, les maisons de retraite, la librairie Kléber, le conseil départemental et les 33 villages de notre territoire.

Contact : contact@desVoixCitoyennes.org / Facebook : DesVoixCitoyennes

 

Retour à la liste de toutes les actualités Retour à la liste des actualités de cette rubrique
Communauté de communes du Kochersberg et de l'Ackerland
Le Trèfle, 32 rue des Romains - 67370 Truchtersheim
Tél : 03 88 69 76 29 - Fax : 03 88 69 73 10
Nous contacter