image pour impression
Mardi 21 Novembre 2017

Mot clé moyennement utilisé :
truch

Mot clé peu utilisé :
déchet

Mot clé :
alsh

Mot clé peu utilisé :
permanence

Mot clé peu utilisé :
ferme

Mot clé :
vacances

Mot clé moyennement utilisé :
mairie

Mot clé :
population

Mot clé :
calendrier

Mot clé très utilisé :
actu

Mot clé souvent utilisé :
patrimoine

Mot clé moyennement utilisé :
déchets

Mot clé :
garderie

Mot clé :
commissions

Mot clé souvent utilisé :
maison

Mot clé peu utilisé :
médiathèque

Mot clé :
terroir

Mot clé moyennement utilisé :
manifestation

Mot clé souvent utilisé :
marché public

Mot clé souvent utilisé :
plan

Mot clé très utilisé :
m

Mot clé :
deuxième

Mot clé moyennement utilisé :
déchetterie

Mot clé :
seniors

Mot clé peu utilisé :
mediatheque

Catégorie :

CoCoKo : Découvrir


Catégorie :

CoCoKo : Vivre


Catégorie :

CoCoKo : La Com'com


Catégorie :

CoCoKo : Le Trèfle


Accéder à la page :
Notre territoire

Accéder à la page :
Nos villages

Accéder à la page :
- Présentation

Accéder à la page :
- Avenheim / Oovne

Accéder à la page :
- Behlenheim / Bahle

Accéder à la page :
- Berstett / Barschtett

Accéder à la page :
- Dingsheim / Dingse

Accéder à la page :
- Dossenheim-Kochersberg / Dosne

Accéder à la page :
- Durningen / Dernenge

Accéder à la page :
- Fessenheim-le-Bas / Fassne

Accéder à la page :
- Furdenheim - Férne

Accéder à la page :
- Gimbrett / Jémbratt

Accéder à la page :
- Gougenheim / Goene

Accéder à la page :
- Griesheim-sur-Souffel / Griese

Accéder à la page :
- Handschuheim / Handsche

Accéder à la page :
- Hurtigheim / Herige

Accéder à la page :
- Ittenheim / Itt'ne

Accéder à la page :
- Kienheim / Keane

Accéder à la page :
- Kleinfrankenheim / Frankne

Accéder à la page :
- Kuttolsheim / Kettelse

Accéder à la page :
- Neugartheim-Ittlenheim / Nejerde-Ettle

Accéder à la page :
- Pfettisheim / Pfetze

Accéder à la page :
- Pfulgriesheim / Filgriese

Accéder à la page :
- Quatzenheim / Zwatzne

Accéder à la page :
- Reitwiller / Reitwiller

Accéder à la page :
- Rohr / Rohr

Accéder à la page :
- Rumersheim / Ruemersche

Accéder à la page :
- Schnersheim / Schnarsche

Accéder à la page :
- Stutzheim-Offenheim / Stetze-Offne

Accéder à la page :
- Truchtersheim / Drüdersche

Accéder à la page :
- Willgottheim / Welde

Accéder à la page :
- Wintzenheim-Kochersberg / Wentzne

Accéder à la page :
- Wiwersheim / Wiwersche

Accéder à la page :
- Woellenheim / Wellne

Accéder à la page :
L'esKapade

Accéder à la page :
- Le lieu

Accéder à la page :
- Infos pratiques

Accéder à la page :
Musée

Accéder à la page :
- La Maison du Kochersberg

Accéder à la page :
- Exposition du moment

Accéder à la page :
- Infos pratiques

Accéder à la page :
- Nos sorties

Accéder à la page :
- Devenir membre

Accéder à la page :
- Publications

Accéder à la page :
- Archives des expositions

Accéder à la page :
Tourisme

Accéder à la page :
- Le Beau Jardin

Accéder à la page :
Les sentiers pédestres

Accéder à la page :
- Souffel 2027

Accéder à la page :
Se restaurer

Accéder à la page :
Se loger
Un peu d'Histoire…


Au fil des époques…
L’origine du nom pourrait venir du celte druch (petit) et tuar (demeure). Quelques siècles plus tard, les Alamans ont ajouté à ce préfixe la terminaison heim (village, chez soi). Ceci montre que le site a fait l’objet d’une occupation très ancienne. La découverte d’une urne cinéraire, conservée au musée local, et la désignation Römerweg pour un chemin rural attestent la présence des Romains au début de notre ère.

Pourtant, la première mention de Truchtersheim dans un document écrit n’apparaît qu’en 1174. Au Moyen-Âge, la localité fut dotée d’un château; le village était alors la propriété indivise de l’empereur germanique et du prince-évêque de Strasbourg. Les vicissitudes du temps ont fait passer la seigneurie entre les mains de la famille noble des Hohenstein, avant qu’elle ne revienne dans le giron de l’évêché jusqu’à la Révolution de 1789. 

Toutes ces maisons cossues témoignent de l’ancienne aristocratie paysanne qui a fait graver dans le bois des poutres les noms des bâtisseurs et les symboles de prospérité et de protection divine.

Le moulin était l’élément complémentaire à la culture du blé; celui de Truchtersheim, transformé en habitations, est en voie de restauration.

La modernité fit son apparition dès la fin du XIXe siècle avec la construction d’une ligne de tramway Strasbourg-Truchtersheim ; inaugurée le 30 septembre 1887, elle fut d’abord équipée en locomotives à vapeur, puis en motrices électriques. Le dernier convoi avec des voyageurs quitta le chef-lieu le 30 septembre 1953. Le restaurant A la gare et la nouvelle salle des fêtes judicieusement dénommée Espace Terminus rappellent l’épopée du Drüderscher Tram.

L’église médiévale n’existe plus. De celle construite en 1749 subsistent une façade et le chœur avec son mobilier baroque. La nef du XVIIIe siècle fut en effet démolie en 1924 et remplacée par une nouvelle construction. Un nouveau chantier s’ouvrit en 1964; la nef de 1924 et le clocher médiéval furent rasés, en laissant la place à la seule église moderne du Kochersberg. Le maître verrier fut chargé de réaliser des vitraux qui donnent un éclairage particulier au sanctuaire.

Le blason de Truchtersheim représente un soc de charrue, symbole par excellence de la richesse agricole du Kochersberg. Les grandes fermes ne sont pas groupées autour de l’église, mais s’étendent sur un axe routier est-ouest.

L’une est accessible par un portail cintré du XVIIIe siècle, dont l’encadrement est orné de rinceaux et d’une sculpture représentant la Vierge.

Les piétons empruntent un portillon à la clef d’arcade armoriée. La maison d’habitation est parallèle à la rue et la cour est entourée d’anciennes dépendances à colombage.
Pour une autre, l’entrée a pris la forme d’un passage couvert, appelé Durichfuehr. Ailleurs encore, l’arc du portail a dû être enlevé pour permettre le passage des lourds chariots chargés de gerbes de blé ou de bottes de foin. 


Château d'eau

Cœur du réseau d’eau potable réalisé dès 1933, le château d’eau du chef-lieu se distingue par sa hauteur inhabituelle; illuminé la nuit, il constitue le phare du Kochersberg.

Le saviez-vous? 
Marie-Louise Beck née le 29 octobre 1867 à Truchtersheim se maria avec César Ritz un suisse du Valais. Ils créèrent "le Ritz" Place Vendôme à Paris.

 

 

 

LÈGENDE

Château d’eau de Truchtersheim devenu un peu l’emblème du village parce qu’il est visible de loin.

Entrée Est  de Truchtersheim, rue de Strasbourg à partir de Pfettisheim.

Corps de ferme à colombages situés Place du Marché et rue de l’Église près de la zone ou se serait fixé le village des origines.

 

> retour

Communauté de communes du Kochersberg et de l'Ackerland
Le Trèfle, 32 rue des Romains - 67370 Truchtersheim
Tél : 03 88 69 76 29 - Fax : 03 88 69 73 10