image pour impression
Lundi 21 Mai 2018

Mot clé peu utilisé :
déchet

Mot clé souvent utilisé :
patrimoine

Mot clé :
terroir

Mot clé moyennement utilisé :
manifestation

Mot clé :
vacances

Mot clé souvent utilisé :
maison

Mot clé souvent utilisé :
actu

Mot clé souvent utilisé :
plan

Mot clé peu utilisé :
permanence

Mot clé peu utilisé :
mediatheque

Mot clé :
garderie

Mot clé :
calendrier

Mot clé moyennement utilisé :
déchets

Mot clé moyennement utilisé :
truch

Mot clé très utilisé :
m

Mot clé :
commissions

Mot clé :
population

Mot clé moyennement utilisé :
mairie

Mot clé :
deuxième

Mot clé :
seniors

Mot clé :
alsh

Mot clé moyennement utilisé :
déchetterie

Mot clé peu utilisé :
ferme

Mot clé très utilisé :
marché public

Mot clé peu utilisé :
médiathèque
Quatzenheim / Zwatzne

Les armes de Quatzenheim se blasonnent
"De sable au léopard lionné d'argent, lampassé de gueules, couronné d'or".

 

Le blason de Quatzenheim figure un léopard lionné portant une couronne d’or, évoquant les armes d’une famille noble du village. Quatzenheim est un village un village typique du Kochersberg. Situé à l’origine sur les bords de la Souffel, il s’est progressivement étendu vers la route départementale 228, dite route des Romains, qui relie Strasbourg à Saverne. La localité est dénommée Chatenheim au VIIIe siècle, Qwaczenheim en 1215 et Quaczenheim en 1371.

 

Au fil des époques…
Le patrimoine de Quatzenheim, c'est en premier lieu les magnifiques fermes de l'Ackerland qui sont au cœur du village, et qui ouvrent leur cour pour le marché de Noël. Mais le patrimoine de Quatzenheim reflète aussi ses racines issues des deux communautés protestantes et juivres. Le site du village est occupé de très longue date, ce qu’atteste la découverte d’un squelette de mammouth, de fonds de cabanes et de tombes néolithiques, d’un trésor de pièces romaines et, en 1957, de deux tombes mérovingiennes.

Les origines de notre village remontent en l'an 742 où la tribu germanique des Chaten lui donna le nom de Chattenheim. De 1127 à 1322, différents seigneurs en ont pris possession. Il s'agit d'Impertus de Quatzenheim en 1127, Cuno de Quatzenheim en 1147, Reinfried en 1170, Bolso en 1280 et Katarina von Quatzenheim 1322. Les Mullenheim en ont pris possession au XVe siècle. L'un d'eux, Walter (chanoine de l'église Saint-Pierre le jeune à Strasbourg) y fit édifier un château qui fut incendié et complètement détruit après la bataille d'Entzheim en 1674. Ce dernier ne fut jamais reconstruit  mais il nous en reste une trace (il s'agit de notre église qui en était la chapelle). Au XVIe siècle les Landsberg, puis par droit d'hérédité les Ratsamhausen et enfin les nobles d'Oberkirch (Pays de Bade) achetèrent le village en 1714 et en furent les seuls propriétaires jusqu'à la révolution. Ceux-ci nommaient le Maire connu sous le nom de Stabhalter.

Les souverains n’étaient pas seulement souverains de Quatzenheim, mais bien plus souverains à Quatzenheim, car ils possédaient environ 200 ares de champs répartis dans la commune, et les prairies autour du château. Le souverain Meier avait 40 ares à exploiter qui s’appellent toujours "Meiergut". Le reste était loué aux citoyens, moyennant 2 ou 3 sesterces d’orge par are. Les couvents de Strasbourg possédaient ici plusieurs biens et les Seigneurs de Schwarzach, en pays de Bade, percevaient la dîme. Mais la commune savait aussi défendre ses droits et sa propriété envers les souverains. Ces souverains n’avaient aucun devoir, et lorsqu’ils se montraient généreux envers l’église ou la commune, on leur témoignait beaucoup de gratitude. Ils avaient leur intendant sur place, qui défendait leur patrimoine.

En 1801 la Commune de Quatzenheim comptait déjà 285 habitants, aujourd'hui 791 habitants. Un lieu de culte aurait existé dès 1777 à Quatzenheim (Twatzene) dans la maison d'un particulier. C'est vraisemblablement ce même bâtiment qui fut transformé en synagogue en 1819. Aménagée en salle de réunion durant la seconde guerre mondiale, elle ne rouvrit plus jamais ses portes, la communauté ayant été décimée par les déportations. Les offices se déroulèrent dans l'oratoire, situé dans le même édifice jusqu'en 1980. Quatzenheim était siège de rabbinat de 1880 à 1910.

Les activités agricoles restent prépondérantes à Quatzenheim, où sont bâties de grandes fermes à partir du XVIIIe siècle. Les habitants vivent également de l’artisanat et de la restauration, et la dernière épicerie juive cesse son activité en 1988.

Le château disparu…
L’ancien château se dressait sur la partie plane et dégagée derrière l’église, vers le moulin, et était entouré de larges et profonds fossés. À la fin du siècle précédent existait encore une tour ronde aux murs très épais et, en 1836, le puits du château était toujoues là. C'est ainsi que le pasteur de Hurtigheim Jakob Schneider (1797-1869) décrivait le château de Quatzenheim. Ce château fut édité par les Mullenheim et plus précisément Walter (chanoine de l'église Saint-Pierre-le-Jeune à Strasbourg) ; il fut incendié et complètement détruit après la bataille d'Entzheim en 1674.

 

Église
L'église de Quatzenheim est en fait un temple datant du XVe siècle, un petit édifice si on le compare aux grandes fermes du village. Les murs sont en moellons de grès recouvert d'enduit, sauf le pignon ouest et le clocher qui sont en pan de bois. La voüte du chœur date de la fin du XVe siècle, même si la date de 1621 figure sur la clef de cette dernière, accompagnée de deux écus martelés. La nef, éclairée par quatre fenêtres cintrées, est du début du XVIIIe siècle. le cimetière qui entourait le bâtiment a été déplacé à la fin du XIXe siècle.

 

École
Époque de construction : XIXe siècle.
Adresse : impasse de la Poste.
La demande de construction d'une nouvelle école juive à Quatzenheim date de 1862. Auparavant, elle se trouvait à proximité de la synagogue. Le terrain ne fut acquis qu' en 1869. Elle fonctionna jusqu' en 1928. Elle abrite actuellement la poste et sert de maison.

 

Synagogue et cimetière Juif
Quatzenheim fut siège de rabbinat de 1880 à 1910. Après la guerre, les offices se déroulèrent dans l'oratoire, situé dans le même édifice jusqu'en 1980. Le cimetière date de la fin du XVIIIe siècle; à cette époque-là, les premières tombales étaient les mêmes, qu'on soir riche ou pauvre. Il est situé sur la route de Wiwersheim et comporte plus d'une centaine de tombes aux inscriptions en hébreu. Le cimetière juif de Quatzenheim a été créé en 1793. Le cimetière, entouré d'un mur d'enclos en grès, est divisé en quatre secteurs. Le secteur primitif, au sud-ouest, regroupe une centaine de stèles cintrées de la fin du 18e siècle au milieu du XIXe siècle. Dans le secteur 2, au nord-ouest, se trouvent environ 180 stèles de style néo-classique datant de la fin du XIXe siècle au début du XXe siècle. Le secteur 3, au nord-est, regroupe une cinquantaine de stèles du début du XXe siècle (après 1930), puis des stèles en granite contemporaines. Le dernier secteur, au sud-est, n’est pas occupé. À son extrémité ouest se trouve un monument aux morts en déportation. Bien que des juifs aient été recensés dans d’autres villages des environs, Quatzenheim est la seule commune du canton à posséder un cimetière juif.

 

Ancienne gare du tramway
Deux lignes de tramway ont desservi la région du Kochersberg au départ de Strasbourg, celle de Truchtersheim, de 1887 à 1953 et celle de Westhoffen de 1903 à 1953. Après 1953, cette gare de tramway est rachetée par un particulier et transformée en maison d'habitation.

 

Sources : www.quatzenheim.fr, Cocoko, www.topic-topos.com 

Communauté de communes du Kochersberg et de l'Ackerland
Le Trèfle, 32 rue des Romains - 67370 Truchtersheim
Tél : 03 88 69 76 29 - Fax : 03 88 69 73 10
Nous contacter