image pour impression
Mardi 21 Novembre 2017

Mot clé :
calendrier

Mot clé très utilisé :
actu

Mot clé moyennement utilisé :
manifestation

Mot clé souvent utilisé :
maison

Mot clé souvent utilisé :
patrimoine

Mot clé peu utilisé :
mediatheque

Mot clé moyennement utilisé :
déchets

Mot clé :
deuxième

Mot clé :
alsh

Mot clé souvent utilisé :
marché public

Mot clé :
terroir

Mot clé :
population

Mot clé moyennement utilisé :
mairie

Mot clé moyennement utilisé :
truch

Mot clé :
seniors

Mot clé peu utilisé :
déchet

Mot clé peu utilisé :
permanence

Mot clé souvent utilisé :
plan

Mot clé :
vacances

Mot clé peu utilisé :
ferme

Mot clé moyennement utilisé :
déchetterie

Mot clé :
commissions

Mot clé très utilisé :
m

Mot clé peu utilisé :
médiathèque

Mot clé :
garderie

Catégorie :

CoCoKo : Découvrir


Catégorie :

CoCoKo : Vivre


Catégorie :

CoCoKo : La Com'com


Catégorie :

CoCoKo : Le Trèfle


Accéder à la page :
Notre territoire

Accéder à la page :
Nos villages

Accéder à la page :
- Présentation

Accéder à la page :
- Avenheim / Oovne

Accéder à la page :
- Behlenheim / Bahle

Accéder à la page :
- Berstett / Barschtett

Accéder à la page :
- Dingsheim / Dingse

Accéder à la page :
- Dossenheim-Kochersberg / Dosne

Accéder à la page :
- Durningen / Dernenge

Accéder à la page :
- Fessenheim-le-Bas / Fassne

Accéder à la page :
- Furdenheim - Férne

Accéder à la page :
- Gimbrett / Jémbratt

Accéder à la page :
- Gougenheim / Goene

Accéder à la page :
- Griesheim-sur-Souffel / Griese

Accéder à la page :
- Handschuheim / Handsche

Accéder à la page :
- Hurtigheim / Herige

Accéder à la page :
- Ittenheim / Itt'ne

Accéder à la page :
- Kienheim / Keane

Accéder à la page :
- Kleinfrankenheim / Frankne

Accéder à la page :
- Kuttolsheim / Kettelse

Accéder à la page :
- Neugartheim-Ittlenheim / Nejerde-Ettle

Accéder à la page :
- Pfettisheim / Pfetze

Accéder à la page :
- Pfulgriesheim / Filgriese

Accéder à la page :
- Quatzenheim / Zwatzne

Accéder à la page :
- Reitwiller / Reitwiller

Accéder à la page :
- Rohr / Rohr

Accéder à la page :
- Rumersheim / Ruemersche

Accéder à la page :
- Schnersheim / Schnarsche

Accéder à la page :
- Stutzheim-Offenheim / Stetze-Offne

Accéder à la page :
- Truchtersheim / Drüdersche

Accéder à la page :
- Willgottheim / Welde

Accéder à la page :
- Wintzenheim-Kochersberg / Wentzne

Accéder à la page :
- Wiwersheim / Wiwersche

Accéder à la page :
- Woellenheim / Wellne

Accéder à la page :
L'esKapade

Accéder à la page :
- Le lieu

Accéder à la page :
- Infos pratiques

Accéder à la page :
Musée

Accéder à la page :
- La Maison du Kochersberg

Accéder à la page :
- Exposition du moment

Accéder à la page :
- Infos pratiques

Accéder à la page :
- Nos sorties

Accéder à la page :
- Devenir membre

Accéder à la page :
- Publications

Accéder à la page :
- Archives des expositions

Accéder à la page :
Tourisme

Accéder à la page :
- Le Beau Jardin

Accéder à la page :
Les sentiers pédestres

Accéder à la page :
- Souffel 2027

Accéder à la page :
Se restaurer

Accéder à la page :
Se loger
Patrimoine historique

Vestiges romains
Les romains présents au début de l'ère chrétienne pendant pratiquement 400 ans ont laissé quelques vestiges.
Des fouilles ont permis d'identifier des pierres rondes datant de l'époque romaine au niveau de l'embase du clocher. Les historiens en ont déduit que ce sont les restes d'une tour de guet qui servait à surveiller la voie romaine qui allait de Strasbourg vers Saverne, metz et à la Belgique. Cette tour de guet permettait également de surveiller l'aqueduc qui amenait l'eau de Kuttolsheim à Strasbourg. Les fouilles archéologiques effectuées en 1929 et 1934 ont clairement identifié deux conduites en terre cuite et un chemin de garde le long de la route des Romains (RD 228).

 


Église protestante de Hurtigheim
L’actuelle église protestante de Hurtigheim remplace une chapelle Saint-Michel qui figure sur un sceau de 1288. Le clocher remonte au Moyen-Âge, mais ses niveaux supérieurs ont été remaniés. La nef néo-classique, qui date de 1864, en est séparée. Longtemps, l’église de Hurtigheim a été un lieu de pèlerinage, qui a même survécu à l’introduction de la Réforme protestante. Les paroissiens et les pèlerins des villages environnants viennent jusque vers 1866, offrir des poules noires vivantes, de l’argent, des œufs et des oignons et demander l’intercession de saint Valentin en cas d’épilepsie ou de convulsions des enfants. Une statuette en bois représente ce saint très vénéré au Tyrol.


Stèles funéraires
Dans l’ancien cimetière qui entoure l’église protestante d'Hurtigheim sont conservées des stèles funéraires des XVIIIe et XIXe siècles. Ces stèles sont caractéristiques des monuments funéraires protestants tant par leur forme (colonnes, stèles) que par leur décor symbolique (mains jointes, anges, arbre de vie et de mort, roses, soleil, pavot, triangle de la Trinité avec l’œil de Dieu). La porte du cimetière a gardé son encadrement en grès de 1717.


Charpente d'écurie
Ces écuries ont été construites pour le nouveau relais de la poste aux chevaux, dans le proche village d’Ittenheim, sur la route impériale de Strasbourg à Paris. Après la mise en service de la nouvelle voie ferrée reliant Strasbourg à la capitale, en 1852, le relais d’Ittenheim est mis en vente. Les écuries sont démontées pièce par pièce et remontées en 1862 à Hurtigheim dans la ferme de Jean North, appelée s’Diels. Les écuries servent à entreposer les grosses quantités de foin et de paille nécessaires à la nourriture et à l’entretien des chevaux et des bovins, dans cette région sans pâturages ou le bétail reste en stabulation toute l’année. En colombage, le bâtiment comprend une galerie en bois.


Un long passé avec les moulins
Dès le 18e siècle on cite le moulin de Hurtigheim qui fait alors partie des 7 moulins situés sur la Souffel de Kuttolsheim jusqu'à Souffelweyersheim. À cet époque les échauffourées entre éleveurs et les meuniers étaient fréquents. Les premiers construisaient des barrages pour irriguer les prairies avec pour conséquence l'arrêt des roues à eau, ce qui empêchait les meuniers de moudre. Le moulin sur les bords de la Souffel cessa son activité en 1944. Le relais fut pris dès 1930 par un moulin à motricité électrique érigé au centre du village. Toujours en activité, on y fabrique encore des farines artisanales selon les méthodes qui ont fait leur preuve et des machines où le travail de qualité prévaut sur le rendement.


Ancienne gare du tramway
Devant le succès de la ligne de tramway Strasbourg - Truchtersheim ouverte en 1887, la Compagnie des tramways strasbourgeois lance, dès 1899, le projet d’un nouvel embranchement, financé par les communes desservies, à partir de Dingsheim. Le "petit tram à vapeur" est inauguré le 28 juillet 1903. Le maire de Hurtigheim, Urban, obtient un détour par sa commune.

La ligne est électrifiée en 1925. Le tramway joue un rôle économique important, tant pour le transport des voyageurs que pour le trafic des marchandises, comme celui des betteraves sucrières jusqu’à Erstein. Le premier est arrêté en 1953, le second en 1956. La gare est transformée en boulangerie, en épicerie puis en bureau de poste.


Corps de ferme
Le village de Hurtigheim propose un ensemble intéressant de corps de fermes du XVIIIe et XIXe  siècle, témoins de la richesse de la commune à une époque où les terres de l'Ackerland et du Kochersberg apportaient l'aisance à ceux qui la cultivaient. Une promenade dans le village vous permettra de découvrir ces maisons et savoir où se cache s'Gàschtschnieders, en quelle date a été construit s'Pfitzebüre ou encore qui habite dans s'Kiefermàrtes…


Une tradition qui perdure
Bien qu'il ne connaisse plus le sfastes d'autrefois, le messti garde une tradition unique dans le secteur. Le lundi du messti, toute la population est invitée à faire la tournée des élus pour la traditionnelle remise du pain d'épices. Tout au long de l'après-midi le cortège qui atteinte par un moment une centaine de personnes sillonne les rues du village.
Chaque étape (il y en a 10, voire 14) est ponctuée par une dégustations de vins et de gâteaux offerts par le maître des lieux.
On ne peut que regretter la disparition des conscrits qui animaient la tournée en invitant les gens à danser à chaque halte.

 

Sources : 
www.hurtigheim.fr
www.topic-topos.com
Cocoriko

 

Église de Hurtigheim. Stèles funéraires. Charpente d'écurie.
Ancien moulin. Ancienne gare. Moulin de Hurtigheim.

 

 

LÈGENDE

Église de Hurtigheim.

Stèles funéraires.

Charpente d'écurie.

Ancien moulin.

Ancienne gare.

Moulin de Hurtigheim. 

  

> retour

Communauté de communes du Kochersberg et de l'Ackerland
Le Trèfle, 32 rue des Romains - 67370 Truchtersheim
Tél : 03 88 69 76 29 - Fax : 03 88 69 73 10