image pour impression
Mardi 21 Novembre 2017

Mot clé peu utilisé :
ferme

Mot clé :
terroir

Mot clé très utilisé :
m

Mot clé :
commissions

Mot clé :
vacances

Mot clé peu utilisé :
déchet

Mot clé moyennement utilisé :
mairie

Mot clé :
calendrier

Mot clé peu utilisé :
mediatheque

Mot clé :
alsh

Mot clé moyennement utilisé :
manifestation

Mot clé souvent utilisé :
plan

Mot clé :
deuxième

Mot clé souvent utilisé :
marché public

Mot clé peu utilisé :
médiathèque

Mot clé moyennement utilisé :
déchetterie

Mot clé :
seniors

Mot clé souvent utilisé :
maison

Mot clé :
garderie

Mot clé moyennement utilisé :
truch

Mot clé :
population

Mot clé très utilisé :
actu

Mot clé peu utilisé :
permanence

Mot clé souvent utilisé :
patrimoine

Mot clé moyennement utilisé :
déchets

Catégorie :

CoCoKo : Découvrir


Catégorie :

CoCoKo : Vivre


Catégorie :

CoCoKo : La Com'com


Catégorie :

CoCoKo : Le Trèfle


Accéder à la page :
Notre territoire

Accéder à la page :
Nos villages

Accéder à la page :
- Présentation

Accéder à la page :
- Avenheim / Oovne

Accéder à la page :
- Behlenheim / Bahle

Accéder à la page :
- Berstett / Barschtett

Accéder à la page :
- Dingsheim / Dingse

Accéder à la page :
- Dossenheim-Kochersberg / Dosne

Accéder à la page :
- Durningen / Dernenge

Accéder à la page :
- Fessenheim-le-Bas / Fassne

Accéder à la page :
- Furdenheim - Férne

Accéder à la page :
- Gimbrett / Jémbratt

Accéder à la page :
- Gougenheim / Goene

Accéder à la page :
- Griesheim-sur-Souffel / Griese

Accéder à la page :
- Handschuheim / Handsche

Accéder à la page :
- Hurtigheim / Herige

Accéder à la page :
- Ittenheim / Itt'ne

Accéder à la page :
- Kienheim / Keane

Accéder à la page :
- Kleinfrankenheim / Frankne

Accéder à la page :
- Kuttolsheim / Kettelse

Accéder à la page :
- Neugartheim-Ittlenheim / Nejerde-Ettle

Accéder à la page :
- Pfettisheim / Pfetze

Accéder à la page :
- Pfulgriesheim / Filgriese

Accéder à la page :
- Quatzenheim / Zwatzne

Accéder à la page :
- Reitwiller / Reitwiller

Accéder à la page :
- Rohr / Rohr

Accéder à la page :
- Rumersheim / Ruemersche

Accéder à la page :
- Schnersheim / Schnarsche

Accéder à la page :
- Stutzheim-Offenheim / Stetze-Offne

Accéder à la page :
- Truchtersheim / Drüdersche

Accéder à la page :
- Willgottheim / Welde

Accéder à la page :
- Wintzenheim-Kochersberg / Wentzne

Accéder à la page :
- Wiwersheim / Wiwersche

Accéder à la page :
- Woellenheim / Wellne

Accéder à la page :
L'esKapade

Accéder à la page :
- Le lieu

Accéder à la page :
- Infos pratiques

Accéder à la page :
Musée

Accéder à la page :
- La Maison du Kochersberg

Accéder à la page :
- Exposition du moment

Accéder à la page :
- Infos pratiques

Accéder à la page :
- Nos sorties

Accéder à la page :
- Devenir membre

Accéder à la page :
- Publications

Accéder à la page :
- Archives des expositions

Accéder à la page :
Tourisme

Accéder à la page :
- Le Beau Jardin

Accéder à la page :
Les sentiers pédestres

Accéder à la page :
- Souffel 2027

Accéder à la page :
Se restaurer

Accéder à la page :
Se loger
Un peu d'Histoire…


Origine du nom
Du gaulois "gug", marécage et du germanique "heim", demeure. 
En Alsacien : Göne
Sobriquet : d'Altgeschide (les petits malins). 


Au fil des époques…
Le nom du village apparaît, pour la première fois, en l'an 820. Mais c'est le Moyen-Âge qui donna sa notoriété à cette localité située à l'écart des grandes routes. Village fortifié, Gougenheim est devenu, en 1474, le chef-lieu du bailliage du Kochersberg qui relevait du prince-évêque de Strasbourg. C'est là que siégeait le tribunal épiscopal où œuvrait le bourreau du baillage. 
Aujourd’hui encore, à l’entrée d’une cour, on peut voir, gravé sur un pilier à bulbe, l’emblème de cet exécuteur des hautes et basses œuvres qui exerçait son métier sur une hauteur appelée Galgenberg, ce qui veut dire la colline de la potence. La maison du bourreau devait toujours se trouver à l’extérieur du village; celle de Gougenheim a été démolie en 1976. Le dernier bourreau de Gougenheim, fils de bourreau, avait épousé une fille du bourreau de Sarrebourg, c’était la règle; il est mort le 18 juin 1808. Depuis la Révolution, Gougenheim fait partie du canton de Truchtersheim. 
Gougenheim, durant la seconde guerre mondiale a abrité à partir de 1942 un camp de travail pour 36 jeunes filles allemandes et alsaciennes âgées de 18 à 20 ans (Arbeitsdienst ou RAD) situé à l’entrée ouest du village vers la route de Strasbourg. Elles y venaient pour 6 mois pour aider dans les familles et les fermes des environs. Le programme journalier était : réveil à 6 heures; douche, habillage, salut au drapeau; petit déjeuner suivi de la répartition des tâches pour la journée; 9 heures départ dans les familles; retour au camp vers 18 heures; après le souper, Reichskunde; tout en écoutant les informations à la radio, Frau Holle indiquait sur une carte les régions concernées et ajoutait quelques explications. Souvent après ces 6 mois, elles furent affectées au "Kriegshilfdienst" (service d’aide en temps de guerre) ou durent travailler dans les usines d’armement. Fin 1944 les Américains ont occupé les baraquements et à partir du 11 mai 1945 une trentaine de prisonniers allemands se retrouvaient dans la baraque de la Direction. De tout l’ensemble, il ne reste à cet endroit qu’une cave, partie intégrante de l’actuelle maison Schmitt/Becker. 


Découverte du village
Deux parcours pédagogiques permettent de découvrir le village et sa forêt. Le parcours villageois raconte l'histoire de Gougenheim, l'architecture locale, la vie à la campagne au siècle passé avec ses métiers disparus et ses traditions. Le parcours sylvicole permet de faire découvrir le rôle que jouait la forêt dans la vie quotidienne des villageois avec la mise en scène des pratiques forestières d'autrefois et des pratiques actuelles. 


Anecdote
Par la suite d'une ruse de guerre, lors de la bataille qui a opposé le duc de Souabe, Conrad, à l'évêque de Strasbourg, en 1130, l'angélus de midi est sonné à 11h00 du matin.

 

Gougenheim, village sympathique d’Alsace. cigogne Emplacement certifié de la "Laube" bâtiment public du Moyen-Âge.
présence d’une nécropole mérovingienne Chapelle Saint-Laurent. Coq aux pattes écartées avec la date de 1136.

 

 

LÈGENDE

Gougenheim, village sympathique d’Alsace.

Village encore habité par l’oiseau symbolique de l’Alsace : la cigogne.

Emplacement certifié de la "Laube" bâtiment public du Moyen-Âge.

Les historiens Schoepflin et Morlet mentionnent la présence d’une nécropole mérovingienne.

Chapelle Saint-Laurent.
Coq aux pattes écartées avec la date de 1136.

 

Tableau Ancienne barraque du camp de travail pour jeunes filles anciennes fondations en pierres de tailles du bâtiment de la direction du camp de travail pour jeunes filles

 

 

LÈGENDE

Au temps de la Révolution, le prêtre réfractaire disait de temps à autre une messe dans des maisons particulières devant un tableau de la Sainte Famille toujours encore visible dans la chapelle Saint-Laurent.

Ancienne baraque du camp de travail pour jeunes filles récupérée et remontée pour fermer le jardin du presbytère.

À la sortie sud du village, on peut observer les anciennes fondations en pierres de tailles du bâtiment de la direction du camp de travail pour jeunes filles ayant été installé durant la seconde guerre mondiale. Ces fondations sont actuellement surmontées d’une maison individuelle. Cave en pierres de taille, seul vestige du baraquement de la direction du camp de travail pour jeunes filles durant la seconde guerre mondiale.

 

> retour

Communauté de communes du Kochersberg et de l'Ackerland
Le Trèfle, 32 rue des Romains - 67370 Truchtersheim
Tél : 03 88 69 76 29 - Fax : 03 88 69 73 10